Le Portal Pacher
Accueil > Hardware > PC > Mes ultra-portables Netbooks de 1995 à 2008

Mes ultra-portables Netbooks de 1995 à 2008

samedi 16 août 2008, par Phi, 5273 Vues

Noter cet article
4 votes

Un article historique sur les ultra portables que j’ai acheté depuis 1995 à aujourd’hui en 2008


Mes ultraportables

Depuis toujours j’ai été attiré par les ultra-portables - en un temps ou ceux-ci étaient assez rares et uniques.

Voici un article sur tous ceux que j’ai eu le plaisir d’acheter et d’utiliser -alors que les netbooks, EEE PC 701 en tête semblent enfin démocratiser ce type de machines.

InformationEchos 20Echos 26CDigital Hinote CT475Libretto CT100Thinkpad 240Toshiba 3490Thinkpad X40Nokia E90Ref : EEEPC 701
Poids 1.8 kg 2 kg 1.8 kg 0.95 kg 1.3 kg 1.5 kg 1.23 kg 0,21 kg 0,92kg
Largeur 26.6 cm 26.6 cm 28 cm 21 cm 26 cm 26.2 cm 26.8 cm 13.2 cm 22,5 cm
Profondeur 19.2 cm 19.2 cm 21.6 cm 13.2 cm 20 cm 23.1 cm 21.1 cm 5.7 cm 16,5 cm
Epaisseur 3.5 cm 3.5 cm 3.05 cm 3.5 cm 2.7 cm 2.2 cm 2.7 cm 2 cm 3 cm
Ecran 9.4 pouces mono STN 9.4 pouces STN 9.5 pouces TFT 7.1 pouces TFT 10.4 pouces TFT 11.3 pouces TFT 12.1 pouces TFT 4 pouces TFT 7 pouces TFT
Resolution 640x480 640x480 640x480 800x480 800x600 1024x768 1024x768 800x352 800x480
Processeur 486sx 33 Mhz DX4 75 Mhz DX4 75 Mhz Pentium 166 MMX Celeron A 300 Mhz Pentium III 700 Mhz Pentium M 1.4 Ghz Arm TI OMAP 2420 330 Mhz Celeron M 353 630 Mhz
Memoire 4 Mo ext. 20 Mo 8 Mo ext. 40 Mo 8 Mo ext. 24 Mo 32 Mo ext. 64 Mo 64 Mo ext. 192 Mo 128 Mo ext. 256 Mo 512 mo ext 1.5 Go 128 Mo 512 mo ext. 2 Go
Disque dur 170 Mo 340 Mo 540 Mo 2.1 Go 6.4 Gb 20 Go 40 Go 8 Go micro SD 4 Go SSD
Chipset graphique C&T 65540 512 ko VLB C&T 65540 512 ko VLB C&T 65545 1 Mo VLB Neomagic 2 Mo Neomagic 2 Mo S3 8 Mo Intel 855GM Intel GMA900
Ethernet Non Non Non Non Non Oui Oui Oui Oui
Souris Trackball Trackball Trackball Trackpoint Trackpoint Trackpoint Trackpoint Pad Trackpad
Autonomie 3 h 2.5 h 3 h 1.5 h 3 h 2 h 2 h 10h 3h
Année achat Avril 1995 Mai 1996 Juillet 1996 Sept. 98 Mars 2000 Juin 2002 Juin 2008 Août 2007 Janv. 2008
Prix payé FRF 8290 frs 7990 frs 9990 frs 13500 frs 10990 frs 7871 frs 2099 frs 5247 frs 1961 frs
Prix payé Euros 1264 euros 1218 euros 1523 euros 2058 euros 1675 euros 1200 euros 320 euros 800 euros 299 euros
Magasin Surcouf Litec Globe Trotter Microrama AMI Un tel et com
(a) (b) (c) (d) (e) (f) (g) (h)

(a) Echos 20

PDF : Test de l’Echos 20 en 1995 : 17 700 frs TTC pour la version couleur soit environ 2700 euros et 5h23 d’autonomie selon le testeur - je me demande comment ils ont compté

PDF - 409.8 ko

Mon premier portable - à l’exception d’un Macintosh Powerbook que j’ai été forcé d’acheter pour mes études et que j’ai revendu tout de suite après - et aussi la première fois que je dépensais autant (un tiers de tout ce que j’avais épargné dans ma vie !).

L’écran était noir et blanc mais pas si mal. La machine était rapide et son autonomie de 3h que je trouvais un peu juste était en fait pas trop mal (de nos jours on arrive péniblement à 2h ou 3h pour presque tous les portables ou netbooks).

Pas de carte son : j’ajoutais un driver sous Windows 95 pour pouvoir jouer les sons Wavs. Et j’achetais des cartes sons externes : le DSP Solutions portable sound plus et la carte Mediavision Jazz PCMCIA, qui seront d’ailleurs le sujet de mes premières pages web sur les cartes sons sur portables.

Mon fidèle lecteur CD Rom 4X Panasonic PCMCIA


Aux USA, j’ai aussi acheté un lecteur CD PCMCIA externe Panasonic qui servira pour tout mes ultraportables (je l’ai toujours après l’avoir upgradé pour le modèle 4X et je crois qu’il fonctionne toujours), aucun de mes ultra-portables n’ayant de lecteur CD intégré.

La sacoche Wetsuit 2.0

Le Hinote Digital habillé en Wetsuit 2.0

Photo : It looks pregnant ! (elle semble enceinte) qu’ils disaient lorsqu’on mettait le chargeur dans la pochette extérieure.

J’ai aussi acheté la sacoche Wetsuit 2.0 à 35 USD pour mon ultra-portable - elle a pour avantage de pouvoir utiliser le portable tout en protégeant celui-ci - cette sacoche a servi à tous mes netbooks (sauf le Libretto), et protège actuellement mon Thinkpad X40 près de 12 ans après ! A noter qu’il y avait un plus petit modèle Wetsuit 1.0.

(b) Echos 26c

PDF : Test de l’ordinateur individuel, mars 1995, des Olivetti Echos : fourchette de prix de 10 300 frs à 14 400 frs soit 1570 euros à 2200 euros et 3h 48 d’autonomie

PDF - 959.6 ko

J’ai eu une occasion pour acheter l’Echos 26C en déstockage à un prix raisonnable. Par rapport à mon Echos 20C, la mémoire, le disque dur et la batterie étaient compatibles, le processeur était assez puissant avec un DX4 75 Mhz et l’écran devenait couleur mais pas à matrice active TFT mais à matrice passive DSTN (à l’époque c’était déjà très bien).

Malheureusement, la carte son était toujours inexistante, et à cause du nouvel écran l’autonomie était un peu diminué à 2h30. Cependant, au final je n’ai gardé mon portable que quelques semaines.

(c) Digital Hinote CT475

PDF : Test de l’ordinateur individuel, mars 1995 : fourchette des prix astronomique et 4h20 d’autonomie

PDF - 1003.6 ko

Un des achats les moins raisonnables que j’ai fait, je venais d’acheter la veille l’Olivetti Echos 26C pour environ 8 000 frs, et il y a un déstockage du Digital Hinote CT475 pour environ 10 000 frs qques semaines après.

Vous pouvez voir dans l’extrait de l’OI de mars 1995 que ce modèle avait un prix public de 38 600 frs TTC soit presque 6000 euros !

Mon sang n’a fait qu’un tour, j’ai acheté le Digital et revendu dans la foulée mon Echos 26C. Malgré des processeurs identiques, le Hinote était 20% plus rapide que l’Echos 26C lorsqu’on désactivait les économies d’énergie.

La carte son était enfin intégrée et surtout, l’écran TFT était splendide. Le lecteur de disquette était livré et s’emboitait sous la machine.

Photo : Le Digital Hinote avec le lecteur de disquette installé sous la machine.

Cette machine était vraiment parfaite et n’a été remplacée effectivement que 5 ans plus tard par le Thinkpad 240. Je l’ai toujours d’ailleurs, malheureusement il y a un faux contact dans le bouton on/off et je n’arrive plus à l’allumer.

(d) Toshiba Libretto CT100

Des mauvais souvenirs sur cette machine, d’abord parce que malgré le fait que je l’avais acheté à un prix astronomique pour l’époque d’environ 2000 euros, la machine ne fonctionnait pas et le magasin ne voulait pas l’échanger !

Cela a conduit à des pages webs assez désagréables mais rien n’y a fait, j’ai du le faire réparer par Toshiba et j’ai récupéré la machine que plus d’un mois après. Pour la petite histoire, ce magasin désagréable est un des seuls qui existe encore plus de 10 ans après, comme quoi ...

Ensuite la machine était trop petite pour être utile avec un écran de 7.1 pouces (attention à tous les nouveaux netbooks qui sortent avec des écrans de 7 pouces ou moins : ils ne sont pas utilisables surtout qu’ils ont des résolutions encore plus élevées), le clavier était trop petit, la machine était trop épaisse et chauffait trop, la souris de type trackpoint à droite de l’écran était imprécise.

L’écran TFT était cependant très beau comme pour tous les Toshiba.

Bref pour vieux Digital était infiniment mieux malgré son 486 DX4 75 Mhz contre le Pentium MMX 166 du Toshiba (que j’avais été assez fou d’overclocker à 266 Mhz en soudant sur la carte mère alors que l’ordinateur avait couté 2000 euros !). Un moment j’ai été aussi assez fou pour acheter un lecteur DVD PCMCIA (mais ce n’était pas stable : le vendeur a été très sympa de le reprendre 2h après).

Voilà ou j’en étais sur le Libretto CT100 en 1998

J’ai vite revendu le Libretto et continué à utiliser le Digital. Au final ce sera le seul de mes ultra-portables dans ce cas (les autres reventes étaient à la famille).

(e) Thinkpad 240

Photo : Le Thinkpad 240 ressemble au X40 mais est plus mignon.

Cette machine est encore plus parfaite que le Digital : le format est plus compact, et la machine, IBM oblige est plus solide. Le clavier ainsi que le trackpoint sont parfaits.

J’ai toujours cette machine - un membre de ma famille l’a utilisé jusqu’en 2008 pour surfer sur internet et emails - j’essaie de la récupérer pour installer Windows XP SP3 et remplacerla carte modem mini-pci par une carte Wifi (et démonter l’écran pour installer les deux antennes Wifi).

J’ai écrit un test du Thinkpad 240

(f) Toshiba Portege 3490

Encore une autre machine que j’ai toujours. Cette machine est plus puissante que le Thinkpad avec son Pentium III 700 Mhz, et un très bel écran TFT 1024x768 qui commençait à devenir nécessaire.

En haut : Mini-extension avec VGA, parallèle, série, ethernet, USB, PS2, audio, alimentation, on/off

En bas : Extension CD avec PCMCIA en sus et Kensington lock

Par ailleurs, pour une fois j’avais l’extension disquette et CD - ce qui facilite les installations (la disquette dos + les drivers PCMCIA + mon lecteur CD Panasonic c’était de plus en plus dur).

Cependant, elle est plus fragile que le Thinkpad. Elle fonctionne toujours parfaitement et est utilisée pour le suivi d’un cabinet médical avec une base Access maison (j’avais écrit le programme original sur Amiga 500)

(g) Thinkpad X40

Mon dernier ultra portable : depuis 6 ans je n’avais pas acheté de nouveau Ultra portable pour deux raisons :
- la sécurité était de plus en plus élevée au travail, et je n’arrivais plus à pirater les programmes et les applications réseaux de mon portable de boulot pour les mettre sur mon ultra portable et pouvoir l’utiliser à la place de ce dernier (et ne pas me payer 3 ou 4 kgs tous les jours).
- Mes communicators 9210, puis 9300 et enfin E90 étaient vraiment plus évolués que mes Psions et me permettaient de remplacer en partie les usages de mes ultraportables

En haut : Nokia E90, en bas : Nokia 9300

Pourquoi ai-je acheté cet ultraportable alors ? Tout simplement pour m’affaler dans mon canapé et/ou mon lit et surfer. A noter que je voulais acheter le EEE PC 901 ou le MSI Wind au départ, mais que les délais et incertitudes ont eu raison de ma patience.

J’ai écrit un article sur ce netbook et pourquoi je l’ai acheté : Netbook Thinkpad X40.

J’ajoute cependant que pour la première fois j’ai acheté d’occasion au lieu d’acheter en déstockage - et je l’ai bien regretté, en effet un portable usé (qui a vraiment été utilisé) n’est jamais une bonne affaire ne serait ce pour l’écran qui est souvent abimé ou dont la luminosité a diminué suite à l’usage - sans compter tous les accrocs qu’il peut y avoir. En tout cas, c’est le dernier portable que j’achète d’occasion - retour au déstockage ou aux bonnes affaires pour le suivant.

A noter que j’ai qd même acheté le portable Gericom Hummer 30660 entretemps, mais je l’ai utilisé en tant que poste fixe (à 5 kg pas trop le choix).

(h) Nokia E90

Bizarre d’ajouter un téléphone dans ce comparatif non ? Eh bien pas tant que cela puisque lorsque le Nokia E90 est ouvert avouez qu’il ressemble à un ultra-portable.

Et surtout puisque dans les faits, tous les usages de mes ultraportables passés sont désormais assurés par mon Nokia E90 et même plus d’ailleurs.

Tous mes word et Excel, suivi des comptes, contacts, journal - bref la bureautique personnelle est faite sur le Nokia E90.

Je pourrais faire les photos et lire les DivX aussi, et jouer (j’ai les émulateurs C64, Gameboy et Gameboy Advance enregistrés).

Photo : Nokia E90 à coté le thinkpad X40, on se rend compte de la différence de taille !

La seule fonction un peu limite est le surf sur internet : c’est possible mais un peu limité à cause de la largeur d’écran de 800 pixels et surtout de mon data plan actuel - qui m’oblige à passer par Teashark ou Opera Mini pour limiter le flux de données.

Photo : Le clavier du E90 est très bien mais pour vraiment utiliser Word Excel, j’utilise le clavier iGo bluetooth de Stowaway (version Azerty super chère).

Photo : Qd le E90 et le clavier iGo sont fermés cela prend pas bcp de place.

J’ai écrit un petit test du Nokia E90.

Les mods

Eh oui, j’ai toujours fait des mods sur mes portables en un temps ou changer les pièces des portables (et encore plus des ultra-portables) était assez peu répandu.

L’upgrade de la ram d’abord de presque tous mes modèles :
- Echos 20 de 4 mo à 8 mo
- Echos 26C de 8 mo à 12 mo (avec la même barette que l’Echos 20)
- Le Digital Hinote de 8 mo à 24 mo
- Le Libretto CT100 de 32 mo à 64 mo
- Le Thinkpad 240 de 64 mo à 192 mo
- Le Toshiba Portege 3490 de 128 mo à 256 mo
- Mon Thinkpad X40 était déjà upgradé de 512 mo à 1 Go

souvent cet upgrade était déjà prévu et possible même pour les modèles les plus anciens

Ensuite l’upgrade des disques durs, presque tous les modèles :
- Echos 20 de 170 mo à 512 mo
- Echos 26C de 340 mo à 512 mo (même disque dur) puis 800 mo
- Le Libretto CT100 de 2 Go à 8 Go
- Le Thinkpad 240 de 6.4 Go à 20 Go
- Le Toshiba Portégé 3490 de 20 Go à 40 Go
- Le Thinkpad X40 de 40 Go à 8 Go mais SSD avec un adaptateur compact flash

Puis d’autres mods moins standards :
- overclock du Toshiba Libretto CT100 de 166 Mhz à 266 Mhz !
- changement d’écran du Thinkpad X40
- changement de la carte Wifi mini-PCI du Thinkpad X40
- ajout interne du bluetooth sur le Thinkpad X40

Il a toujours été possible de modifier les portables, c’est juste plus dur et moins répandu.

Perspectives

Si on compare le Digital Hinote CT475 avec le Thinkpad X40 - deux modèles séparés par 10 ans que remarque-t-on physiquement ?

Photo : Pratiquement la même largeur

Photo : Et la même profondeur et épaisseur

Photo : L’écran du Thinkpad a 2.5 pouces de plus. (note : mon Digital à gauche à un petit problème de charnière)

Photo : Il peut porter les habits de son ancêtre.

Je réalise alors que 10 ans après j’ai acheté exactement à peu de choses près la même machine ! (sauf que l’autonomie du Digital était de 4h en éco contre 2h pour le Thinkpad X40 - heureusement qu’il existe une batterie longue durée). Pour mettre plus les choses en perspectives, depuis 10 ans l’informatique fait à mon avis du surplace - ce qui explique sans doute ma perte d’intérêt progressive sur les performances et mon focus sur les petites machines qui ont leurs propres contraintes et qui permettent de très belles réalisations.

Il est par ailleurs paradoxal que juste au moment ou il apparait plein de machines pouvant enfin remplir mon besoin (les EEE PC, le MSI Wind, l’Acer Aspire One) à des prix très raisonnables dès le départ, je n’en ai plus vraiment besoin puisque j’ai le Nokia E90 maintenant. Lire Blogeee et les autres blog consacrés au sujet me fait toujours autant rêver, mais je me dis ensuite que j’ai déjà la même chose à la maison.

Liens utiles

Historique de mon PC Si ce type d’historique vous intéresse

Mes pages web sur les cartes sons pour portable En anglais

Mon Libretto CT100 en 1998

Adorable Libretto Une page web sur les portables Libretto.

Overclock Libretto 100 Une page web avec les instructions pour overclocker le Libretto 100 de 166 Mhz à 266 Mhz

Installer wifi mini-pci sur Thinkpad 240

Mon test du Gericom Hummer 30660

Mon test de l’IBM Thinkpad 240

Mon test du Netbook Thinkpad X40

Mon test du Nokia E90

Blogeee Blog sur les netbooks

Antharius Blog sur les netbooks

Jkkmobile Blog sur les netbooks


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0