Le Portal Pacher
Accueil > Hardware > PC > Windows Seven 64 bit sur iMac 24 pouces

Windows Seven 64 bit sur iMac 24 pouces

samedi 24 octobre 2009, par Phi, 10349 Vues

Noter cet article
6 votes

Après avoir reçu mes petites précommandes, j’ai tenté l’installation de la version 64 bit sur mon iMac 24 pouces


Contexte et réception

Mon iMac 24 pouces est un premier modèle, processeur 2,33 Ghz Core 2 Duo, 3 Go de ram, carte graphique Nvidia Geforce 7600GT avec 256 mo dédié, disque dur customisé 1 To Western Digital Caviar Green 5400 tours et surtout écran 24 pouces mat.

Mes 3 boîtes de Windows 7 Premium à prix réduit - oui je suis un profiteur 8-)

La boîte à l’intérieur est rouge

Il y a bien les DVD des versions 32 bit et 64 bit

Comme pour mon installation précédente de Vista j’avais le choix entre la version 32 bit et la version 64 bit, j’ai bien entendu choisi la version 64 bit.

Pourquoi ? Parce que c’est plus difficile, et à priori plus stable si tous les drivers sont disponibles.

Configuration minimale : Processeur 1 Ghz, 1 Go de ram (2 Go pour le 64 bit), 16 Go de disque dur

A partir de XP : réinstallation complète obligatoire, il faut sauvegarder fichiers et applications manuellement

Certaines applications comme Office 2007 nécessitent une désinstallation si vous voulez le réinstaller sans perdre une activation - bien sûr je parle de version originales

Après bootcamp, je boote sur le DVD 64 bit - plantage irrémédiable comme Vista SP1 64 bit 8-/

Correction et gravage du DVD 64 bit de Windows Seven

Cette erreur est dû au DVD Seven Premium 64 bit SP1, qui est compatible EFI, mais pas avec l’EFI du Mac (qu’il l’auraient fait exprès cela ne m’étonnerait pas), et qui inclut une erreur de système de fichier. Seule solution, regraver un DVD en corrigeant les erreurs avec un logiciel de gravure sous Windows (peut-être qu’un logiciel sous Mac OSX peut également le faire, mais l’option est qd même pointue).

C’est la même erreur qu’il y avait pour le DVD Vista Premium 64 bit SP1, voir mon article sur Vista Premium 64 bit SP1 sur iMac Intel 20 pouces.

A priori si vous installez la version 32 bit de Windows Seven, vous n’avez pas de problème à la fois avec le DVD et avec Bootcamp - ce qui suit ne s’applique donc qu’à la version 64 bit de Seven

Je crois qu’il vous faut un clavier Mac pour éjecter le disque

Pour rebooter sous Mac ensuite, vous pouvez garder appuyée la touche ALT

Imgburn nécessite un PC, je ressors mon petit EEE PC 900HA

Le logiciel que j’utilise est Imgburn sur PC.

Il faut extraire le secteur boot du DVD avec le sous-menu Advanced - Extract Boot Image.

Il faut ensuite créer une image DVD avec les fichiers du DVD et le boot secteur du DVD sauvegardé (emulation type : none, load segment : 07C0, sectors to load : 8) et les paramètres suivants : level X : 219 Characters, et Don’t add ;1 Version Number to Files.

Honnêtement, cela fait peur la première fois de devoir faire tout cela. Je vous explique les étapes avec des photos d’écrans dans la suite de cet article.

D’abord recopier tous les fichiers du DVD 64 bit dans un répertoire sur le PC - 2,97 Go

Lancer Imgburn - choisir Write files / folders to disc

Advanced/Bootable disc : choisir extract boot image du DVD original, et régler les paramètres

Vous pouvez aussi utiliser directement le secteur de boot du DVD Windows Seven Premium 64 bit français que j’ai extrait ci-dessus et donc le sélectionner pour le paramètre Boot Image :

Zip - 1.7 ko
Secteur boot Windows 7 64 bit

Faire glisser tous les fichiers copiés sur le PC dans la fenêtre à gauche

Options : choisir ISO9660 + UDF 1.02

Advanced/Restrictions/ISO9660 : Choisir level X, cliquer sur toutes les options en bas de l’écran

Et voilà on peut lancer la gravure

Le programme veut changer de ISO 9660 + UDF à UDF : choisir NON

Mettre le nom du volume - par exemple GRMCHPXFRER_FR_DVD dans les deux champs

Confirmer la gravure

Voilà c’est gravé

Et cela boote - OUF !

Installation de Windows Seven

Réglages de quelques paramètres

Acceptation de la licence

Installation personnalisée dans mon cas car Windows XP

Choisir bootcamp : il faut reformater en NTFS pour que le volume soit accepté

Installation lancée

Premier redémarrage

Installation finalisée

Login et nom de l’ordinateur

Clé d’activation de Windows Seven

Et voilà le bureau de Windows Seven

Installation des drivers Snow Leopard

Apple interdit l’installation de Bootcamp 64 bit sur ma machine iMac 24 pouces - de quoi ils se mêlent ?

Nécessité de lancer une ligne de commande en tant qu’administrateur

Tapez CMD dans le menu démarrer / exécuter puis faites bouton droit / Exécuter en tant qu’administrateur.

Et de lancer manuellement Bootcamp 64

Il faut taper dans la ligne de commande

D :
cd Boot Camp\Drivers\Apple
BootCamp64.msi

P.S. : Remplacer D : par la lettre de votre lecteur DVD, par ailleurs la touche Tab complète automatiquement les répertoires, plus facile pour les répertoires avec espaces comme "Boot Camp".

L’installation se lance ...

Et plante à mi parcours - Windows Seven est gelé !

Premier plantage complet de Windows Seven, lors de l’installation des drivers Intel fournis par Apple.

En fait, c’est le firewire qui lance le menu d’insertion des disques qui doit entrer en conflit avec l’installation en cours : en débranchant les périphériques Firewire, cela passe.

Deuxième tentative est la bonne

La télécommande marche

Ainsi que la lecture des disques Mac

On peut activer manuellement Windows Seven

Le système est bien 64 bit

Performances du système à 4,9, limité par la carte graphique

Les notes de la machine sont les suivantes :
- Processeur : 5,8
- Mémoire Vive : 5,8
- Graphiques : 5,4
- Graphiques de jeu : 4,9
- Disque dur principal : 5,7

Par défaut toujours Internet Explorer 8 sans choix d’un autre navigateur - la commission européenne va être furax

Propose migration à Windows Pro pour 180 euros et Intégrale à 190 euros

Office 2007 a bien pu se réactiver grâce à la déinstallation faite au début de ce tutorial

La nouvelle fonctionnalité mi-écran - très pratique sur un 1920 x 1200

Le système est plus réactif : on a la main plus tôt et on voit que les extensions sont lancées progressivement

Zut à peine né déjà 31 MAJ pour 363 mo, le système va encore être paralysé par les updates

Conclusion

Points positifs

Les principaux points positifs sont les suivants :
- Windows Seven est meilleur que Vista : principalement le système est plus réactif, et le disque dur ne semble pas tourner autant en permanence
- Windows Seven est meilleur que Windows XP : pas vraiment plus lent sur une machine rapide, et intègre plus de fonctionnalités avec un nombre minimum de MAJ à aujourd’hui qui plombent XP
- la fonctionnalité fenêtre vers le haut = plein écran ou fenêtre sur le coté = moitié d’écran est très pratique - sur un 1920 x 1200
- l’organisation des fichiers sous arborescence Users est plus logique (idem Vista et MacOSX)
- En vitesse de pointe avec une seule application (ex : Firefox), Windows est plus rapide que MacOSX, voire beaucoup plus rapide. L’interface est rapide et assez jolie avec la nouvelle barre de taches

Points négatifs

Les principaux points négatifs sont les suivants :
- Sous le capot c’est toujours Windows XP et Vista : les plantages sont toujours aussi fréquents ainsi que les blocages de l’interface utilisateur dès que l’ordinateur fait autre chose

Windows Seven update qui bloque votre ordinateur pendant 30 minutes ou plus assez fréquemment - très énervant. Exactement comme Vista - pire que XP

- Comme XP et Vista, les MAJ vont paralyser la machine pendant des durées significatives dans l’avenir (contrairement à Mac OSX)
- Par rapport à Vista SP1 bien installé sur une machine performante, on ne ressent pas le besoin de migrer à Seven
- Par rapport à Windows XP installé avec très peu de programmes (ex : netbook), on ne ressent pas le besoin de migrer à Seven. Mais dès qu’il y a bcp de programmes sous XP et que la machine est performante la migration a du sens
- Par rapport à MacOSX toujours aussi bête. Par exemple, on lance Paint, on ne fait rien, il demande quand même à sauver l’image créée.

Au final Windows Seven est assez agréable à utiliser - et on se demande si ses limites sont liées en fait aux drivers et logiciels tiers - puisque l’installation des drivers Apple a bien pris 50% du temps de l’installation de Seven, et certains plantages sont liés au fonctionnement même du système (affichage d’un menu lors de l’insertion d’un disque).

C’est sans doute le meilleur Windows à ce jour pour les iMacs et plus généralement pour une machine performante.

Liens utiles

Précommande Windows Seven

Windows Seven on an 2005 AMD Sempron 3000 L’installation de Windows Seven 32 bit sur un portable vieux de 5 ans (en anglais)

Vista Premium 64 bit SP1 sur iMac Intel 20 pouces L’article précédent sur l’installation de Vista SP1 64 bit

Imgburn Logiciel de gravure Imgburn

Page de Jowie Instructions détaillées pour regraver un DVD Vista 64 bit SP1 lisible par les iMacs


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0